Plan du site

La peine de mort pour homosexualité n'est plus envisagée en Ouganda

ACTU du 24 décembre 2009
Pays :
En octobre 2009, une proposition de loi du parlement ougandais envisageait de prévoir la peine de mort pour "homosexualité aggravée" (par exemple pour les homosexuels séropositifs ou ayant des rapports sexuels avec des mineurs).

Le ministre ougandais de l'Ethique et de l'Intégrité, Nsaba Buturo, vient d'indiquer que le gouvernement ne compte plus recourir à la peine de mort pour "homosexualité aggravée", mais à la prison à perpétuité. La proposition de loi va donc être modifiée en ce sens.

Cependant le code code pénal ougandais actuel et le projet de loi en cours pénalisent toujours l'homosexualité et de nombreuses instances internationales continuent à se mobiliser contre ces dispositions.
Partager…

Données techniques

ID3983
Type de document (code)actu
TitreLa peine de mort pour homosexualité n'est plus envisagée en Ouganda
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 décembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefshomosexualité + projet de loi + réactions internationales
ZonegéosOuganda