Plan du site

Londres appelle Pékin à empêcher l'exécution d'un Britannique

dépêche de presse du 28 décembre 2009 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
La Grande-Bretagne a demandé lundi à la Chine de faire "le bon geste", dans un appel de dernière minute pour empêcher l'exécution d'un Britannique condamné à mort pour trafic de drogue.

"Même à ce stade, j'espère qu'ils comprendront que dans un monde moderne il n'est pas approprié d'envoyer à la mort un malade mental", a déclaré le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères Ivan Lewis.

Akmal Shaikh a été condamné à mort pour trafic de drogue et doit être exécuté mardi, après la confirmation de sa peine le 21 décembre par la Cour suprême, ont indiqué ses avocats.

M. Shaikh avait été arrêté en septembre 2007 au Xinjiang en possession de quatre kilos d'héroïne. Sa famille assure que des criminels ont profité de sa vulnérabilité psychologique pour lui faire transporter de la drogue.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a plusieurs fois soulevé le cas de M. Shaikh auprès des dirigeants chinois et demandé que sa vie soit épargnée.

Auparavant lundi, le gouvernement britannique avait affirmé faire tout son possible pour empêcher l'exécution de M. Shaikh.

"Le gouvernement britannique a fait et continuera à faire tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir un procès équitable et la clémence sur le verdict de peine de mort pour Akmal Shaikh", a déclaré dans un communiqué un porte-parole de Gordon Brown.
Partager…

Données techniques

ID3990
Type de document (code)depeche
TitreLondres appelle Pékin à empêcher l'exécution d'un Britannique
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 décembre 2009
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa Chine exécute un ressortissant britannique
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + réactions internationales + ressortissant étranger
ZonegéosChine + Royaume Uni