Plan du site

Ouganda: une loi contre l'homosexualité n'est pas nécessaire

dépêche de presse du 8 janvier 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
KAMPALA — Un projet de loi aggravant la criminalisation de l'homosexualité en Ouganda, et dénoncé par de nombreux pays et organisations, "n'est pas nécessaire", a déclaré vendredi à l'AFP le ministre d'Etat pour les investissements Aston Kajara, affirmant s'exprimer au nom du gouvernement.

Ce projet de loi, qui rendrait dans certains cas des homosexuels passibles de la peine de mort, a été critiqué par de nombreux pays, dont les Etats-Unis qui avaient appelé le mois dernier le président ougandais Yoweri Museveni à y mettre son veto.

"La position du gouvernement est que les dispositions en vigueur dans notre code pénal contre l'homosexualité sont suffisamment fortes, et que ce nouveau texte n'est pas nécessaire", a déclaré M. Kajara à l'issue d'une réunion du conseil des ministres.

L'homosexualité est déjà une pratique criminelle en Ouganda, passible de la prison à perpétuité. Un projet de loi déposé en octobre dernier se propose de durcir encore ces dispositions, et prévoit notamment la peine de mort pour le viol d'un mineur par une personne de même sexe ou par un malade du sida.
Partager…

Données techniques

ID4017
Type de document (code)depeche
TitreOuganda: une loi contre l'homosexualité n'est pas nécessaire
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 janvier 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa peine de mort pour homosexualité n'est plus envisagée en Ouganda
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefshomosexualité + projet de loi
ZonegéosOuganda