Plan du site

Un kamikaze de Bali fait appel de sa condamnation à mort

dépêche de presse du 11 août 2003 - Reuters
Pays :
Thème :
BALI, Indonésie (Reuters) - L'activiste islamiste condamné à mort pour son rôle dans le double attentat de Bali en octobre 2002 a interjeté appel de sa condamnation lundi.

Les avocats d'Amrozi, surnommé le "plastiqueur souriant" en raison du sourire qu'il a affiché de manière quasi permanente au cours de son procès, ont indiqué avoir fait appel sur instruction de leurs clients, qui s'était pourtant réjoui, lors de l'annonce du verdict, de pouvoir mourir en "martyr".

"Nous lui avons expliqué que ce que nous comprenons, nous, par mourir en martyr, c'est d'éviter la mort autant que possible", a déclaré l'avocat Wirawan Adnan. "Quand on court en direction des balles, ce n'est pas à nos yeux une mort de martyr."

Adnan a précisé que le mécanicien de 41 ans ne plaiderait pas l'innocence mais essaierait de convaincre la justice que son procès n'a pas été équitable. Toute exécution risque donc d'être reportée pour une période assez longue, a-t-il ajouté.

Lors du procès, Amrozi avait reconnu avoir acheté et conduit à Bali la camionnette piégée qui a explosé devant deux discothèques, provoquant la mort de 202 personnes, pour la plupart des touristes australiens.
Partager…

Données techniques

ID405
Type de document (code)depeche
TitreUn kamikaze de Bali fait appel de sa condamnation à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 août 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsReuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefsterrorisme
ZonegéosIndonésie