Plan du site

Iran : pendaison publique d'un meurtrier

dépêche de presse du 27 janvier 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Un homme condamné pour avoir tué en 2009 un magistrat à Ispahan a été pendu en public aujourd'hui devant le palais de justice de cette ville du centre de l'Iran, a rapporté l'agence Fars. Le condamné, agé de 59 ans, avait tué par balles le vice-procureur d'Ispahan pour des raisons que Fars ne précise pas.

Cette pendaison porte à dix le nombre de personnes exécutées en Iran depuis le début de l'année, selon la presse. L'Iran a exécuté en 2009 au moins 270 personnes, selon un décompte de l'AFP basé sur les informations publiées par la presse locale, ce qui en fait le pays au monde exécutant le plus de condamnés après la Chine.

Le meurtre, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue et l'adultère sont passibles de la peine de mort en Iran, où les autorités estiment qu'une application sévère de la loi est indispensable pour maintenir la sécurité publique.
Partager…

Données techniques

ID4065
Type de document (code)depeche
TitreIran : pendaison publique d'un meurtrier
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 janvier 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution en Iran de deux opposants au régime
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + exécution publique
ZonegéosIran