Plan du site

L'UE s'oppose au projet d'introduction de la peine de mort à Maurice

dépêche de presse du 14 mars 2010 - Agence de Presse Africaine - APA
Pays :
APA - Port Louis (Maurice) L'Union européenne (UE) s'est opposée au projet du gouvernement mauricien visant à modifier la loi infligeant la peine de mort aux auteurs de crimes et aux trafiquants de drogue , appris APA dimanche à Port-Louis, la capital du pays.

La peine de mort est "cruelle et inhumaine" a dit le Chef de Délégation de l'UE à Maurice, Alessandro Mariani, selon qui "l'UE a depuis longtemps été la tête d'une campagne contre une telle sanction".

Il a ajouté que l'abolition universelle de la peine de mort "représente l'un des objectifs prioritaires de l'UE".

Alessandro Mariani a souligné que l'UE et l'Ile Maurice ont partagé les mêmes valeurs qui ont été démontrées par le soutien que l'île avait apporté à l'UE dans le vote des résolutions appelant à l'abolition de la peine de mort.

Alessandro Mariani a déclaré que l'UE a depuis maintenu sa position et que la condamnation d'un criminel à la peine de mort à la suite d'une erreur judiciaire est "irréparable" et représente une perte de vie. "Il n'existe pas de système judiciaire dans le monde qui est infaillible."

Alessandro Mariani a noté que rien ne prouve que la peine de mort permettra de réduire la criminalité.
Partager…

Données techniques

ID4175
Type de document (code)depeche
TitreL'UE s'oppose au projet d'introduction de la peine de mort à Maurice
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 mars 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsMaurice : volonté politique de réintroduire la peine capitale
OrganisationsAgence de Presse Africaine - APA (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsdrogue + gouvernement + volonté de rétablissement
ZonegéosMaurice