Plan du site

Quatre condamnations à la peine capitale dans le procès des attentats de Casablanca

dépêche de presse du 19 août 2003 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
CASABLANCA (AP) - Un tribunal marocain a condamné mardi matin 87 islamistes radicaux à des peines allant de la peine capitale à 10 ans de prison ferme pour leur implication dans les attentats du 16 mai qui ont fait 44 morts.

Les trois kamikazes ont été condamnés à la peine capitale, ainsi qu'une quatrième personne considérée comme un kamikaze de réserve.

Les trois chefs spirituels de la "Al-Salafia Al-Jihadia" (salafisme combattant) y compris Mohamed Sizazi, 55 ans, ont été condamnés à 30 ans de prison ferme.

Sizazi est connu pour ses prêches très virulents dans la mosquée de Hambourg que fréquentaient certains islamistes qui ont pris part aux attentats du 11 septembre aux Etats-Unis.

Il y a plus d'une trentaine de peine à perpétuité.

C'est le quatrième groupe de la "Al-Salafia Al-Jihadia" a être condamné au Maroc depuis les événements sanglants du 16 mai à Casablanca.

Les avocats de la Défense ont jugé ces peines "très sévères".

Il est à rappeler que la cour d'appel de Casablanca avait condamné auparavant 10 autres islamistes à la peine capitale. Selon le ministère de la justice, des investigations judiciaires concernent un total de 1048 personnes liées directement ou non aux événements de Casablanca. 300 sont déjà sous les verrous.

Après le verdict, les condamnés ont crié "Allah Akbar". Ils étaient enfermés dans un box en verre anti-balles.
Partager…

Données techniques

ID418
Type de document (code)depeche
TitreQuatre condamnations à la peine capitale dans le procès des attentats de Casablanca
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication19 août 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsterrorisme
ZonegéosMaroc