Plan du site

Peine capitale en Biélorussie: le président de l'APCE évoque le problème

dépêche de presse du 26 avril 2010 - Ria Novosti
STRASBOURG, 26 avril – RIA Novosti

Le président de l'APCE Mevlüt Çavusoglu a l'intention d'évoquer la situation en Biélorussie, où deux sentences de mort ont été exécutées, avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

"La Biélorussie est le seul pays en Europe avec lequel nous n'entretenons pas de relations", a déclaré M. Çavusoglu dans son allocution inaugurant la session de printemps de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.

L'APCE a accordé le statut d'invité spécial au Parlement de la Biélorussie en 1992. Faute de progrès en matière de démocratie, de droits de l'homme et de prééminence du droit, ce statut a été suspendu en 1997 et sa demande d'adhésion au Conseil de l'Europe a été gelée l'année suivante.

M. Çavusoglu a souligné qu'il fallait élaborer une stratégie spéciale envers Minsk. Il a annoncé qu'il "évoquerait une telle stratégie avec M.Ianoukovitch et M.Lavrov".

Le président ukrainien prononcera son discours à l'APCE mardi le 27 avril, le discours du ministre russe des Affaires étrangères est prévu pour jeudi le 29 avril.

Evoquant la visite de M. Lavrov, le président de l'APCE a indiqué que "la Russie était le membre géographiquement le plus important du Conseil de l'Europe". Il a ajouté que la Russie faisait partie du Conseil de l'Europe où l'APCE était la meilleure plateforme de discussions. Il n'a pas précisé de quelles questions s'agissait-il.

M. Çavusoglu a qualifié le ministre russe des Affaires étrangères "d'homme politique respecté et expérimenté".
Partager…

Données techniques

ID4263
Type de document (code)depeche
TitrePeine capitale en Biélorussie: le président de l'APCE évoque le problème
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 avril 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsConseil de l'Europe, Ria Novosti (auteur)
Condamnés
Mots-clefsréactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)