Plan du site

Koweït: peine de mort confirmée pour une femme ayant provoqué un incendie tuant 57 personnes

dépêche de presse du 26 mai 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
KOWEIT — La cour d'appel a confirmé mercredi la condamnation à mort d'une Koweïtienne qui avait mis le feu à une tente où son époux célébrait ses secondes noces, provoquant la mort de 57 femmes et enfants, a indiqué son avocat.

"Nous sommes convaincus que la sentence est trop sévère. Nous allons porter l'affaire devant la cour suprême", a déclaré l'avocat, Zaid al-Khabbaz, joint au téléphone par l'AFP.

Un tribunal de première instance avait condamné en mars Nasra Mohammad al-Enezi, 23 ans, à la peine capitale pour "meurtre avec préméditation".

La femme, dont l'affaire avait bouleversé le Koweit, a toujours plaidé non coupable.

Le 15 août 2009, mue par la jalousie selon la presse, la jeune femme avait mis le feu à une tente accueillant les invités, femmes et enfants, de son mari qui célébrait ses deuxièmes noces, l'islam autorisant la polygamie.

Le couple a deux enfants, tous deux handicapés mentaux.

Si la sentence est confirmée par la cour suprême, il s'agira de la première femme koweïtienne à être exécutée dans l'émirat. Des femmes d'autres nationalités ont déjà été pendues par le passé.
Partager…

Données techniques

ID4342
Type de document (code)depeche
TitreKoweït: peine de mort confirmée pour une femme ayant provoqué un incendie tuant 57 personnes
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 mai 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsKoweït: sept exécutions, dont trois femmes et un prince, Reprise des exécutions capitales au Koweit : 7 exécutions principalement de ressortissants étrangers
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + femme
ZonegéosKoweit