Plan du site

Des ONG demandent l'abolition de la peine de mort en Mauritanie

dépêche de presse du 30 mai 2010 - Xinhua
Pays :
NOUAKCHOTT, 30 mai (Xinhua) -- L'abolition de la peine capitale en Mauritanie a été demandée par 12 ONG de droits humains, suite à la condamnation à mort, mardi, par la Cour criminelle de Nouakchott, de trois jeunes mauritaniens reconnus coupables de l'assassinat de quatre touristes français en 2007, a constaté un correspondant de Xinhua.

Les 12 ONG réunies dans le cadre du forum des organisations nationales de droits humains, ont, dans un communiqué conjoint, demandé au gouvernement mauritanien "d'abolir purement et simplement cette peine."

Ces organisations ont indiqué que "tout en comprenant la douleur des familles et leur besoin de justice, elles rappellent que les condamnations à mort prononcées contre les accusés, ne sont pas la réponse la plus appropriée en ce 21eme siècle d'humanisme".

La peine capitale reste en vigueur en Mauritanie où la dernière exécution a eu lieu en 1987. Il s'agissait d'officiers reconnus coupables de coup de force contre le pouvoir.
Partager…

Données techniques

ID4363
Type de document (code)depeche
TitreDes ONG demandent l'abolition de la peine de mort en Mauritanie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication30 mai 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsTreize condamnations à mort en un mois en Mauritanie
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + ONG
ZonegéosMauritanie