Plan du site

Le cerveau de l'attentat de Bali condamné à mort

dépêche de presse du 10 septembre 2003 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
BALI, Indonésie (AP) - La justice indonésienne a condamné à mort le "cerveau" des attentats de Bali, deuxième personne à se voir infliger la peine capitale dans cette affaire.

"Il a été clairement prouvé qu'Imam Samudra a préparé un acte terroriste et nous le condamnons à la peine de mort", a déclaré le juge Wayan Sugawa. Imam Samudra a hurlé "Dieu est grand" tandis que plusieurs personnes présentes applaudissaient. Le condamné a levé le poing au ciel alors que les policiers le conduisaient hors du tribunal. "Allez au diable, bande d'infidèles", a-t-il lancé en anglais.

Les attentats du 12 octobre 2002 à Bali avaient fait 202 morts, des touristes étrangers pour la plupart dont 88 Australiens. Il s'agit à ce jour des attentats les plus meurtriers depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Une trentaine de suspects ont été appréhendés après l'attentat de Bali. Tous sont accusés d'appartenir à la Jamaah Islamiyah, une organisation proche d'Al-Qaïda qui serait aussi à l'origine de l'attentat du 5 août dernier contre un grand hôtel de Djakarta qui avait fait 12 morts.

Cinq hommes ont été reconnus coupables du carnage de Bali. Le mois dernier, la justice a condamné à mort un certain Amrozi bin Nurhasyim. Trois complices ont reçu des peines de 15 à 16 ans de réclusion. La semaine dernière, celui qui est considéré par les Occidentaux comme le guide spirituel de la Jamaah Islamiyah, Abu Bakar Bashir, a été condamné à quatre ans de prison pour sédition.
Partager…

Données techniques

ID438
Type de document (code)depeche
TitreLe cerveau de l'attentat de Bali condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication10 septembre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + terrorisme
ZonegéosIndonésie