Plan du site

"Le calvaire de Sakineh Ashtiani jette une ombre funeste sur l'Iran", déclare le président de l'APCE

638(2010)
communiqué de presse du 8 septembre 2010 - Conseil de l'Europe
Pays :
Strasbourg, 08.09.2010 – Mevlüt Çavusoglu, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a adressé aujourd'hui une lettre à Ali Larijani, Président de l'Assemblée consultative islamique d'Iran, lui demandant de faire tout son possible pour que la condamnation à mort de Sakineh Mohammadi Ashtiani soit annulée.

"De nombreuses voix s'élèvent pour prendre la défense de la vie et de la dignité de Sakineh Ashtiani. Dans le monde entier, des hommes politiques, des artistes, des intellectuels et de simples citoyens se déclarent horrifiés et consternés, et demandent aux autorités iraniennes d'épargner cette femme et de mettre fin à son calvaire.

Je me joins à eux en tant que Président d'une assemblée qui représente plus de 800 millions de citoyens européens, et je vous exhorte à faire tout votre possible pour que la condamnation à mort soit annulée. Cette condamnation inhumaine et le calvaire de Sakineh Ashtiani jettent une ombre funeste sur votre pays", écrit le Président de l'APCE.

"J'apprends aujourd'hui que la peine a été suspendue et qu'elle est en cours de révision. Il s'agit d'une très bonne nouvelle que je salue comme un pas dans la bonne direction. J'ai l'espoir que les autorités de votre pays iront plus loin et que Sakineh sera libérée. Cela serait un signe de bonne volonté et un encouragement pour tous ceux qui, comme nous, veulent coopérer avec l'Iran", a-t-il ajouté.
Partager…

Données techniques

ID4553
Type de document (code)communique
Titre"Le calvaire de Sakineh Ashtiani jette une ombre funeste sur l'Iran", déclare le président de l'APCE
Description(non défini)
Référence638(2010)
Date de publication8 septembre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsPoursuite de la mobilisation et résolution du parlement européen pour défendre une femme condamnée à la lapidation pour adultère en Iran
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
CondamnésSakineh Mohammadi Ashtiani
Mots-clefsadultère + femme + lapidation + réactions internationales
ZonegéosIran