Plan du site

La Gambie va introduire la peine de mort pour les trafiquants de drogue

dépêche de presse du 6 octobre 2010 - Xinhua
Pays :
Thème :
BANJUL, 6 octobre (Xinhua) -- Les députés de l'Assemblée nationale gambienne ont unanimement amendé les articles 43 et 94 du (Projet d'amendement) de la Loi principale sur la lutte contre la drogue dans le but de créer des dispositions et d'inscrire dans la loi la peine de mort de toute personne reconnue coupable de détention de plus de 250 g de cocaïne ou d'héroïne.

Le Paragraphe 43 de la Loi principale qui stipule qu'une personne qui est trouvée en possession de plus de 250 g de cocaïne ou d'héroïne commet le délit de détention pour des buts de trafic de la drogue et doit, si coupable, être condamné à mort.

Le projet de loi a été présenté au parlement par Edward Anthony Gomez, procueur général et ministre de la Justice. Il a reçu le soutien des deux chambres de l'Assemblée nationale.

M. Gomez a confié aux députés que le projet de loi, entre autres choses, cherche à étouffer dans l'oeuf le développement négatif lié au trafic de la drogue en infligeant des sentences qui auront un effet dissuasif chez toute personne souhaitant utiliser la Gambie soit comme pays de transit, soit comme point de destination pour la drogue.

Il a indiqué que la menace de trafic de la drogue et des activités des seigneurs de drogue a commencé à faire sa réapparition dans toute son horreur ces derniers temps en Gambie.

"On insistera jamais assez sur l'impact dévastateur de ces activités sur la stabilité et le développement," a-t-il poursuivi.
Partager…

Données techniques

ID4585
Type de document (code)depeche
TitreLa Gambie va introduire la peine de mort pour les trafiquants de drogue
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication6 octobre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe parlement gambien vote en faveur de l'application de la peine de mort pour trafic de droque
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsaugmentation du champ d'application pdm + drogue + parlement + projet de loi
ZonegéosGambie