Plan du site

Un Albertain condamné à mort aux États-Unis épuise ses recours

dépêche de presse du 14 octobre 2010 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
Associated Press - Helena, Montana

La Cour suprême des États-Unis a refusé d'entendre la cause du seul Canadien connu à être condamné à mort aux États-Unis.

Ronald Allen Smith, de Red Deer, en Alberta, a échoué dans sa tentative d'en appeler de sa condamnation à mort dans le Montana.

Sa demande ayant été rejetée par le plus haut tribunal du pays, la date de son exécution sera fixée dans le Montana.

Le dernier espoir de ce Canadien de 52 ans repose maintenant entre les mains de Brian Schweitzer, gouverneur démocrate de l'État.

Smith a été reconnu coupable en 1983 d'avoir abattu Harvey Mad Man, 23 ans, et Thomas Running Rabbit, 20 ans, alors qu'il était sous l'effet de la drogue et de l'alcool.

Au moment de leur décès, Smith avait 25 ans. Il avait traversé la frontière à pied la veille avec deux amis en possession d'un fusil à canon scié de calibre .22.

Selon l'accusation, il a volé ses cousins et procédé à leur exécution.

Les autorités canadiennes ont demandé la clémence pour Smith, mais le gouverneur Schweitzer a expliqué la semaine dernière qu'il fallait également tenir compte des souhaits des familles des victimes.

Son cas sera référé au tribunal du comté de Flathead à Kalispell, où un juge fixera une date d'exécution. Smith aura alors 10 jours pour déposer une demande de clémence auprès du gouverneur.
Partager…

Données techniques

ID4615
Type de document (code)depeche
TitreUn Albertain condamné à mort aux États-Unis épuise ses recours
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 octobre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
CondamnésRonald Allen Smith
Mots-clefsressortissant étranger
ZonegéosCanada + Etats-Unis