Plan du site

Le ministre russe des AE recommande l'annulation de la peine capitale contre un ex-ministre irakien des AE

dépêche de presse du 27 octobre 2010 - Xinhua
Pays :
Thème :
MOSCOU, 27 octobre (Xinhua) -- La Russie a vivement recommandé aux autorités irakiennes d'annuler la peine capitale prononcée contre Tarek Aziz, ancien ministre irakien des Affaires étrangères sous le régime de Saddam Hussein, selon le site internet du ministère russe des Affaires étrangères mercredi.

La Cour suprême irakienne a condamné M. Aziz, âgé de 75 ans, à mort par pendaison dans un délai de 30 jours. Pour exécuter la sentence, elle doit être approuvée par le conseil présidentiel irakien.

"Nous considérons le verdict comme une affaire interne à l'Irak. Cependant, nous proposons de tenir compte de l'âge d'Aziz ainsi que de son emprisonnement depuis 2003. De toutes façons, nous comptons sur le Conseil présidentiel irakien pour ne pas autoriser l'exécution de la sentence," a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères, ajoutant que le pardon de Tarek Aziz faciliterait la réconciliation nationale et la stabilisation de l'Irak.

Tarek Aziz a été un visiteur régulier de Moscou comme émissaire de Saddam Hussein. Il a rencontré les hauts responsables russes, y compris le président d'alors Boris Eltsine et Vladimir Poutine.

Suite à l'invasion de la coalition occidentale en Irak, M. Aziz s'était rendu aux troupes américaines en 2003. En 2009, il a été condamné à 15 ans de prison par la Cour suprême. En octobre 2010, la cour a amendé sa propre décision, le condamnant à la peine capitale pour sa participation présumée au génocide de 1999.
Partager…

Données techniques

ID4651
Type de document (code)depeche
TitreLe ministre russe des AE recommande l'annulation de la peine capitale contre un ex-ministre irakien des AE
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 octobre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéactions internationales après l'annonce de la condamnation à mort de Tarek Aziz, en Irak
OrganisationsXinhua (auteur)
CondamnésTarek Aziz
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosIrak + Russie