Plan du site

Sakineh: vers une peine "commuée" ? AFP

dépêche de presse du 2 novembre 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
La France espère que la peine de mort par lapidation infligée à l'Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani sera commuée, a dit aujourd'hui le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, sur fond d'informations sur une possible exécution demain.

"Nous n'avons cessé de mobiliser l'ensemble de la communauté internationale (...) pour que le ministère iranien des Affaires étrangères commue cette peine. C'est ce que nous espérons, que cette peine soit commuée et que cette femme échappe à cette condamnation", a déclaré le secrétaire d'Etat en réponse à une question à l'Assemblée nationale de la députée socialiste Marylise Lebranchu. C'est "un châtiment épouvantable, véritablement barbare et d'un autre âge", a-t-il ajouté, en relevant que "ce n'est pas le seul cas en Iran".

Selon le Comité international contre la lapidation et la revue française La règle du jeu du philosophe Bernard-Henri Lévy, une exécution de Sakineh pourrait intervenir demain. Mère de famille âgée de 43 ans, elle a été condamnée à mort en 2006 pour adultère. Un jugement l'a condamnée à la pendaison pour son implication dans le meurtre de son mari, et un autre à la lapidation pour d'autres charges d'adultère.

La première condamnation a été commuée en appel à dix ans de prison. La condamnation à la lapidation a été confirmée en 2007 par la Cour suprême. L'Iran, confronté à une forte mobilisation internationale, a suspendu l'exécution début juillet, tout en répétant depuis l'été que le "réexamen" du dossier restait en cours.
Partager…

Données techniques

ID4656
Type de document (code)depeche
TitreSakineh: vers une peine "commuée" ? AFP
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication2 novembre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésSakineh Mohammadi Ashtiani
Mots-clefsadultère + femme + lapidation + réactions internationales
ZonegéosFrance + Iran