Plan du site

Guatemala: le président rejette la peine de mort

dépêche de presse du 4 novembre 2010 - Associated Press - AP
Pays :
GUATEMALA, Guatemala - Le président du Guatemala, Alvaro Colom, a opposé son veto à une loi qui aurait remis en vigueur la peine capitale tout en accordant au président le pouvoir de commuer les condamnations à mort en peines plus clémentes.

M. Colom avait opposé son veto à une loi similaire il y a deux ans.

Il a déclaré jeudi que son gouvernement ne pensait pas que la peine de mort aiderait à améliorer la sécurité dans le pays.

Tout en réinstaurant la peine de mort, la mesure proposée aurait donné au président l'autorité de commuer la condamnation à mort d'un prisonnier en une peine de prison pouvant aller jusqu'à 50 ans.

Le sort de dix-neuf prisonniers guatémaltèques condamnés à mort est en suspens depuis que le plus haut tribunal du pays a bloqué les exécutions en 2002. Le cour a statué que les remises de peines par le président dans les cas de condamnés à mort étaient inconstitutionnelles.
Partager…

Données techniques

ID4666
Type de document (code)depeche
TitreGuatemala: le président rejette la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication4 novembre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe président du Guatémala s'oppose à nouveau à une loi qui permettrait la reprise des exécutions capitales
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefslégislation + président + volonté d'abolition + volonté de rétablissement
ZonegéosGuatémala