Plan du site

Déclaration sur l'Irak du président de la Commission Internationale contre la Peine de Mort (condamnation à mort de Tarek Aziz)

déclaration du 27 octobre 2010 - Commission Internationale contre la Peine de Mort
Pays :
Thème :
IRAK
DECLARATION DU PRESIDENT DE LA COMMISSION INTERNATIONALE CONTRE LA PEINE DE MORT, FEDERICO MAYOR ZARAGOZA

(Madrid, 27 octobre 2010)

Au nom de la Commission Internationale contre la Peine de Mort je tiens à exprimer la profonde préoccupation par la condamnation à mort par la Cour suprême d'Irak, de l'ancien ministre irakien des Affaires étrangères, Tarek Aziz, et autres anciens fonctionnaires, qui pourraient être exécutées prochainement.

La Commission Internationale estime que la peine de mort est la négation absolue des droits de l'Homme. Elle viole le droit à la vie et le droit de ne pas être soumis à des traitements cruels, inhumains ou dégradants, reconnu par la Déclaration universelle des droits de l'Homme. En aucun cas la peine de mort ne peut être infligée, quelle que soit la gravité du crime.

La Commission Internationale contre la Peine de Mort veut se joindre aux voix de la communauté internationale qui rejettent les exécutions, et fait appel aux autorités irakiennes pour qu'en aucun cas ces condamnations à la peine mort ne soient exécutées.
Partager…

Données techniques

ID4715
Type de document (code)
TitreDéclaration sur l'Irak du président de la Commission Internationale contre la Peine de Mort (condamnation à mort de Tarek Aziz)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication27 octobre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéactions internationales après l'annonce de la condamnation à mort de Tarek Aziz, en Irak
OrganisationsCommission Internationale contre la Peine de Mort (auteur)
CondamnésTarek Aziz
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosIrak