Plan du site

Droits de l'homme: Birmanie, Irak, Tibet

communiqué de presse du 25 novembre 2010 - Union européenne
Pays :
Thème :
Communiqué de presse du parlement européen (extraits)


Dans trois résolutions adoptées à Strasbourg ce jeudi, le Parlement européen se félicite de la récente libération de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, condamne fermement les récentes attaques contre des communautés chrétiennes en Iraq et exhorte les autorités chinoises à soutenir une véritable politique de bilinguisme au Tibet.

[...]

Irak

Le Parlement réitère dans une résolution son opposition de longue date à la peine de mort et invite instamment les autorités irakiennes à ne pas exécuter la peine de mort prononcée contre l'ancien Vice-Premier ministre iraquien Tarek Aziz, 74 ans, ainsi que celles prononcées contre Sadoun Shakir, ancien ministre de l'intérieur et Abed Hamoud, ancien secrétaire particulier de Saddam Hussein. A ce sujet, ils se félicitent de la décision faite par le Président Jalal Talabani de ne pas signer l'ordre d'exécution.

Condamnant les récentes attaques contre des communautés chrétiennes en Irak, le Parlement invite également la Haute représentante de l'Union Européenne Catherine Ashton à traiter comme question prioritaire le problème de la sécurité des chrétiens aux frontières iraquiennes, et prie instamment les autorités iraquiennes à "redoubler résolument d'efforts pour protéger les communautés chrétiennes et les minorités les plus vulnérables". Il invite de plus l'Union européenne à durcir sa lutte contre le terrorisme.

[...]
Partager…

Données techniques

ID4759
Type de document (code)communique
TitreDroits de l'homme: Birmanie, Irak, Tibet
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 novembre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsIrak: le Parlement européen demande la vie sauve pour Tarek Aziz, Pressions pour obtenir la grâce de Tarek Aziz en Irak
OrganisationsUnion européenne (auteur)
CondamnésTarek Aziz
Mots-clefsprésident + résolution
ZonegéosIrak