Plan du site

Pakistan: grève pour la peine de mort

dépêche de presse du 31 décembre 2010 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Les boutiques étaient fermées aujourd'hui au Pakistan dans un mouvement de protestation contre un amendement visant à supprimer la peine de mort en cas de blasphème.

Les groupes conservateurs religieux ont appelé à une grève nationale en espérant bloquer cet amendement, alors que les militants des droits de l'homme estiment au contraire que la loi sur le blasphème dans son état actuel encourage l'extrémisme. Des milliers d'islamistes avaient déjà protesté dans les grandes villes du pays la semaine dernière.

La grève a été maintenue bien que le ministre adjoint de l'information Samsam Bokhari ait hier catégoriquement affirmé que le gouvernement et le Parti du peuple pakistanais (PPP) au pouvoir n'entendaient pas soutenir une telle initiative.

L'ancien ministre de l'information Sherry Rehman du PPP avait déclenché la colère en déposant à titre personnel une proposition de loi visant à abolir la peine de mort pour blasphème.

"Nous allons démarrer une campagne de désobéissance civile si le gouvernement fait le moindre amendement à la loi" a dit Sahebzada Fazal Karim, le président de l'influent Conseil musulman, Sunni Ittehad.

Selon le président de l'union des commerçants de Karachi Atiq Mir "tous les marchés et centres commerciaux sont fermés car la protection de l'honneur du prophète Mahomet est ce qu'il ya de plus important pour nous".

Environ 3% des 167 millions de pakistanais ne sont pas musulmans et appartiennent à des minorités qui se plaignent de discrimination. La plupart des condamnation à la peine de mort ont été commuées et font l'objet d'appels non encore jugés.
Partager…

Données techniques

ID4831
Type de document (code)depeche
TitrePakistan: grève pour la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication31 décembre 2010
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscrime religieux (apostasie, blasphème,...) + gouvernement + manifestation + opinion publique
ZonegéosPakistan