Plan du site

George W. Bush accorde un sursis à un condamné à mort

dépêche de presse du 1 juin 2000 - Associated Press - AP
Pays :
HUNTSVILLE, Texas (AP) -- Le gouverneur du Texas, George W. Bush, par ailleurs candidat républicain à la présidentielle américaine et partisan déterminé de la peine de mort, a suspendu pour 30 jours jeudi soir l'exécution d'un tueur d'enfant. Jusqu'à présent, M. Bush avait toujours rejeté les interventions en faveur des condamnés à mort.

Ce délai de grâce a été annoncé à Ricky McGinn, moins d'une demi-heure avant son exécution. Il a été condamné à la peine capitale pour avoir assassiné sa belle-fille, une fillette de 12 ans. Les faits remontent à sept ans.

Le fils de l'ancien président George Bush a autorisé 131 exécutions capitales par injection depuis cinq ans et demi en tant que gouverneur de l'Etat américain où l'on exécute le plus.

Ricky McGinn et ses avocats ont réclamé des tests ADN supplémentaires pour tenter de le disculper. Des tests génétiques avaient été pratiqués au moment de l'enquête concernant le viol et le meurtre à la hache de Stephanie Flanary en mai 1993. Mais cette technique s'est améliorée depuis lors et les résultats pourraient être différents, affirment les avocats du condamné. Ricky McGinn avait épuisé toutes les voies de recours lorsque George Bush a décidé de suspendre l'exécution. La Cour suprême avait refusé d'agir en ce sens plus tôt dans la journée.

Après avoir vu des proches pendant trois heures et demi, Ricky McGinn avait déjà mangé son dernier repas (un double cheeseburger, des frites, le tout arrosé de Dr Pepper, une goisson gazeuse) et tout était prêt pour l'exécution lorsque la nouvelle de la suspension est tombée.

Le gouverneur de l'Illinois, George Ryan, républicain comme Bush, a imposé un moratoire sur les exécutions capitales en janvier en raison de nombreuses erreurs judiciaires.
Partager…

Données techniques

ID4868
Type de document (code)depeche
TitreGeorge W. Bush accorde un sursis à un condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 juin 2000
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsgouvernement + sursis
ZonegéosEtats-Unis