Plan du site

Faux espoir pour un condamné à mort

dépêche de presse du 14 janvier 2011 - Belga - Agence Télégraphique Belge de Presse
Pays :
Thèmes :
Leroy White
Un homme noir de 51 ans, Leroy White, a finalement été exécuté jeudi dans l'Alabama (sud des Etats-Unis), pour le meurtre de son ex-femme, après que la Cour suprême eut suspendu in extremis l'exécution pour quelques heures.
Peu avant 18H00 locales, heure prévue de son exécution par injection mortelle à la prison Holman à Atmore, "la Cour suprême a accordé une suspension provisoire puis l'a levée quelques heures plus tard et M. White a été exécuté", a indiqué à l'AFP son avocat, Bryan Stevenson.

Plus tôt dans la journée, le gouverneur et la Cour suprême de l'Etat avaient tous deux rejeté ses appels à la clémence. Cette suspension temporaire de la plus haute cour américaine lui a donné du temps supplémentaire pour examiner le recours.

Leroy White, qui a passé 22 ans dans le couloir de la mort, avait été condamné en 1989 pour le meurtre de son ex-femme, dont il ne supportait pas d'être séparé. Ivre et en colère, il l'avait tuée de deux coups de pistolet en octobre 1988 et avait également grièvement blessé sa soeur.
Partager…

Données techniques

ID4898
Type de document (code)depeche
TitreFaux espoir pour un condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 janvier 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution aux Etats-Unis à peine quelques heures après que la Cour suprême ait accordé un sursis au condamné
OrganisationsBelga - Agence Télégraphique Belge de Presse (auteur)
CondamnésLeroy White
Mots-clefsexécution + jurisprudence + sursis + sursis de dernière minute
ZonegéosAlabama + Etats-Unis