Plan du site

L'exécution de Sahra Bahrami "arbitraire" (président du Parlement européen)

dépêche de presse du 30 janvier 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a dénoncé dimanche l'exécution "arbitraire" de l'Irano-Néerlandaise Sahra Bahrami, accusée par Téhéran de trafic de drogue.

Dans un communiqué, Jerzy Buzek "condamne fermement l'exécution d'une citoyenne européenne" et dénonce "un acte lâche de justice arbitraire".

"L'augmentation dramatique des condamnations à mort depuis les protestations contre les élections présidentielles manipulées est source de grave préoccupation", souligne-t-il.

"L'Union européenne condamne la peine de mort par principe, en tant que violation de la dignité humaine, mais le cas de Sarah Bahrami est particulièrement horrible", estime-t-il.

Sahra Bahrami, 46 ans, avait été arrêtée en décembre 2009 à Téhéran alors qu'elle participait à une manifestation contre la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad, et condamnée à mort pour possession et vente de cocaïne.

Jerzy Buzek juge ces accusations "plus que douteuses" et estime que "ce procès a été tout sauf juste et équilibré", dénonçant notamment le fait que Sarah Bahrami n'a pas pu recourir à l'assistance consulaire néerlandaise.

Née en Iran, Sahra Bahrami avait été naturalisée aux Pays-Bas où elle avait vécu plusieurs années. Mais l'Iran ne reconnaît pas sa double nationalité.

Les Pays-Bas avaient réagi à l'annonce de l'exécution samedi par le "gel" de leurs contacts diplomatiques avec l'Iran.
Partager…

Données techniques

ID4939
Type de document (code)depeche
TitreL'exécution de Sahra Bahrami "arbitraire" (président du Parlement européen)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication30 janvier 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéactions internationales suite à l'exécution en Iran d'une femme Irano-néerlandaise
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur), Union européenne
Condamnés
Mots-clefsConvention de Vienne + drogue + exécution + réactions internationales
ZonegéosIran + Pays-Bas