Plan du site

La Chine réduit le nombre de crimes passibles de la peine capitale

dépêche de presse du 25 février 2011 - Agence Télégraphique Suisse - ATS
Pays :
Pékin a retiré 13 crimes de la liste des 68 passibles de la peine de mort sur son sol.

Selon l'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International, la Chine exécute à elle seule plus de condamnés que tous les autres pays réunis.

"Les 13 crimes exemptés de la peine capitale sont principalement des crimes économiques et des crimes non accompagnés de violences", a déclaré un délégué du parlement. "Bien entendu, nous conservons la peine capitale (...) en fonction des besoins de notre développement économique et social", a-t-il ajouté.

Le nombre de personnes exécutées en Chine n'est jamais divulgué. Dans un rapport publié en 2010, Amnesty évaluait à "plusieurs milliers" le nombre de personnes exécutées chaque année en Chine, l'Iran venant en 2e position en 2009, avec 388 exécutions.

Sur les 68 crimes (avant la révision de la liste) qui peuvent valoir à leur auteur la peine capitale, 44 n'impliquent pas de violences, comme la corruption. La majorité des condamnés sont exécutés pour meurtre, vol avec violence et trafic de drogue.
Partager…

Données techniques

ID4986
Type de document (code)depeche
TitreLa Chine réduit le nombre de crimes passibles de la peine capitale
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 février 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsEntrée en vigueur de la réduction du champ d'application de la peine capitale en Chine, Réduction du champ d'application de la peine de mort en Chine
OrganisationsAgence Télégraphique Suisse - ATS (auteur)
Condamnés
Mots-clefscrime économique (vol...) + diminution du champ d'application pdm + législation + parlement
ZonegéosChine