Plan du site

Recul de la peine capitale dans le monde (Amnesty International)

dépêche de presse du 29 mars 2011 - Ria Novosti
Moscou, 29 mars – RIA Novosti

Conformément au dernier rapport annuel d'Amnesty International, le nombre des exécutions capitales dans le monde a diminué de 25%, écrit le quotidien russe Kommersant.

Selon Amnesty International, officiellement l'année dernière 527 personnes ont été exécutées. L'année précédente ce nombre était de 714. Le nombre de pays qui ont appliqué la peine de mort a augmenté en passant de 19 à 23. Et cela étant donné qu'au cours de dix dernières années, 31 pays ont aboli la peine de mort officiellement ou en pratique. Le plus grand nombre d'exécutions capitales, selon Amnesty International, est enregistré en Asie et au Proche-Orient.

La Chine reste en tête des pays en termes d'application de la peine de mort. Toutefois, Amnesty International reconnaît qu'elle ne dispose par d'informations précises. "Il est supposé qu'en 2010 en Chine des milliers d'exécutions ont eu lieu, mais le pays continue à tenir secret le thème de l'application de la peine de mort", stipule le rapport de l'organisation. L'Iran arrive en deuxième position: 252 personnes, dont 5 femmes et un adolescent, y ont été exécutées. De plus, selon des informations informelles d'Amnesty International, 300 autres personnes y ont été exécutées. L'Iran est suivi par la Corée du Nord (60), le Yémen (53), les Etats-Unis (46) et l'Arabie saoudite (27). Dans beaucoup de cas, les personnes étaient condamnées à la peine de mort pour des crimes liés à la drogue.

Selon le rapport d'Amnesty International, l'année dernière aux Etats-Unis, 110 personnes ont été condamnées à la peine de mort, ce qui est inférieur d'un tiers au nombre des exécutions enregistrées dans les années 1990. Rappelons que les Etats-Unis demeurent le seul pays des Amériques qui pratique la peine de mort. Le moratoire sur la peine de mort a été instauré en Mongolie afin de l'abolir à terme, et le Gabon l'a officiellement abolie. La Biélorussie demeure le seul pays européen qui applique la peine de mort. L'année dernière, deux personnes y ont été fusillées, et trois autres ont été condamnées à la peine capitale.

Les moyens les plus utilisés de mise à mort sont la décapitation, la chaise électrique, la pendaison, l'injection létale et la fusillade. Aucune exécution par lapidation n'a été enregistrée, bien que des prisonniers en Iran, au Niger et au Pakistan aient été condamnés à ce type de mise à mort. Globalement, selon Amnesty International, fin 2010, le nombre des condamnés à la peine de mort dans le monde s'est élevé à 17.800 personnes.
Partager…

Données techniques

ID5034
Type de document (code)depeche
TitreRecul de la peine capitale dans le monde (Amnesty International)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 mars 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRapport d'Amnesty international : "Condamnations à mort et exécutions en 2010"
OrganisationsRia Novosti (auteur), Amnesty International
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + exécution + rapport
ZonegéosMonde