Plan du site

Alabama: un meurtrier exécuté

dépêche de presse du 1 avril 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
William Glen Boyd
William Glenn Boyd, 45 ans, condamné à mort pour un double meurtre commis en 1986, a été exécuté jeudi soir dans l'Alabama, a-t-on appris auprès des services pénitentiaires de cet Etat du sud des Etats-Unis.

Brian Corbett, un porte-parole des autorités pénitentiaires, a indiqué à l'AFP que William Boyd a été déclaré mort à 18h23 locales, soit 23 minutes après le début de l'injection létale, un intervalle inhabituellement long.

William Glenn Boyd était âgé de 20 ans quand il a commis le double meurtre pour lequel il a reçu l'injection mortelle.

Il n'avait pas été condamné à mort par le jury qui l'a déclaré coupable. C'est le juge qui présidait le procès qui l'a envoyé dans le couloir de la mort dans lequel il a passé 25 ans.

Avec un ami, il avait attiré les parents d'un ancien flirt dans un traquenard, leur faisant croire qu'elle avait été enlevée et qu'ils devaient verser une rançon. Le père de la jeune femme est allé retirer 5.000 dollars à la banque mais les deux hommes ont ensuite emmené le couple dans un coin reculé où ils les ont abattus.

Un des corps avait été retrouvé dans le coffre de la voiture dans une rivière, l'autre dans un tonneau, également renversé dans cette rivière, selon la presse locale.
Le complice de William Boyd, Robert Milstead a passé un accord avec l'accusation en échange de son témoignage à charge et obtenu une peine de prison à vie sans possibilité de sortie.

Tous les recours de dernière minute déposés par les avocats de William Boyd arguant que celui-ci n'avait pas été condamné par le jury qui l'avait jugé mais fait l'objet d'une décision individuelle donnée par un juge élu, ont été rejeté.
L'injection mortelle a été administrée avec du thiopental, un anesthésiant en rupture de stock aux Etats-Unis.

"Les autorités pénitentiaires disposent de suffisamment de thiopental non périmé et approuvé par l'agence du médicament (FDA) pour mener à bien cette exécution", a assuré jeudi matin dans un communiqué Brian Corbett, porte-parole des autorités pénitentaires.

Il a précisé que l'Alabama cherchait ensuite les moyens de pallier le manque, probablement, a-t-il affirmé, en utilisant un autre anesthésiant, le penthiobarbital, couramment utilisé pour euthanasier les animaux.
Il s'agit de la deuxième exécution dans l'Alabama en 2011 et de la 11e dans l'ensemble des Etats-Unis.
Partager…

Données techniques

ID5042
Type de document (code)depeche
TitreAlabama: un meurtrier exécuté
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 avril 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésWilliam Glen Boyd
Mots-clefsexécution
ZonegéosAlabama + Etats-Unis