Plan du site

Maroc: Mohammed VI gracie 190 détenus

dépêche de presse du 14 avril 2011 - Associated Press - AP
Pays :
RABAT (AP) — Le roi Mohammed VI du Maroc a gracié 190 détenus des prisons de Sale et de Casablanca en réponse à un mémorandum du Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH), a annoncé jeudi le ministère marocain de la Justice.

Dans le cadre de cette grâce, certains détenus ont été libérés, d'autres ont vu la durée de leur peine réduite ou leur peine de mort commuée en peine de prison.

Parmi les détenus libérés figurent cinq personnes présentées comme islamistes modérés. Il s'agit de Mustapha Mouatassim et Mohamed Marouani dont les partis politiques ont été dissous, Mohammed Amine Regala, Alaa Biadella Maa Al-anin et Abdelhafid Sriti. Ce dernier était le correspondant au Maroc de la chaîne libanaise Al Manar, proche du Hezbollah.

Par ailleurs, le juge d'instruction chargé du complément d'enquête par le tribunal de première instance de Casablanca a ordonné jeudi la mise en liberté provisoire des mis en cause Ali Salem Tamek, Ibrahim Dahhane et Ahmed Naciri, des militants pour l'indépendance du Sahara Occidental, contrôlé par le Maroc. La chambre pénale prés la cour d'appel de Casablanca a décidé quant à elle la mise en liberté provisoire d'un autre détenu sahraoui, Ahmed Mahmoud Hadi, plus connu sous le nom d'Al Kinane.

Depuis les attentats de mai 2003 dans lesquels 45 personnes avaient été tuées, dont 13 kamikazes, des centaines de suspects islamistes ont été arrêtés et condamnés à des peines de prison ou à la peine capitale.
Partager…

Données techniques

ID5059
Type de document (code)depeche
TitreMaroc: Mohammed VI gracie 190 détenus
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 avril 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsGrâce royale au Maroc : 5 condamnations à mort commuées
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscommutation de peine + grace + président
ZonegéosMaroc