Plan du site

Déclaration de la Haute Représentante, Catherine Ashton, au nom de l'Union européenne, sur la vague d'exécutions en Iran

PESC/11/15
déclaration du 27 janvier 2011 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, le 27 janvier 2011

L'Union européenne est vivement préoccupée par le recours à la peine de mort en Iran. Les exécutions ont lieu à un rythme très inquiétant. En outre, des pratiques ignobles, telles que les exécutions publiques et les pendaisons sans chute, continuent d'être utilisées, en violation des obligations internationales de l'Iran.

L'Union européenne demande aux autorités iraniennes de renoncer immédiatement à toutes les exécutions en attente et d'instaurer un moratoire sur la peine de mort dans les meilleurs délais.

L'Union européenne est opposée à la peine capitale dans tous les pays, quelles que soient les circonstances, et elle aspire donc à son abolition partout dans le monde, s'employant dans un premier temps à obtenir l'instauration d'un moratoire international sur les exécutions.

____________

La Turquie, la Croatie*, l'ancienne République yougoslave de Macédoine*, le Monténégro* et l'Islande+, pays candidats, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, et la Serbie, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, et le Liechtenstein et la Norvège, pays de l'AELE membres de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine et la République de Moldavie se rallient à la présente déclaration.

* La Croatie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine et le Monténégro continuent à participer au processus de stabilisation et d'association.

+ L'Islande continue à être membre de l'AELE et de l'Espace économique européen.
Partager…

Données techniques

ID5064
Type de document (code)
TitreDéclaration de la Haute Représentante, Catherine Ashton, au nom de l'Union européenne, sur la vague d'exécutions en Iran
Description(non défini)
RéférencePESC/11/15
Date de publication27 janvier 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsDéclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur le cas de M. Youcef Nadarkhani, Objet: Condamnation à mort d'un militant kurde en Iran, Iran: onze personnes pendues, Exécutions en Iran: l'UE demande à Téhéran de décréter un moratoire, Depuis le début de l'année plus de deux exécutions par jour en moyenne en Iran sont annoncées par les médias
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + exécution publique + réactions internationales
ZonegéosIran