Plan du site

Condamnations à mort à Bahreïn: déclaration conjointe de présidents de commissions parlementaires

communiqué de presse du 3 mai 2011 - Union européenne
Pays :
Parlement européen - Relations extérieures [Commission: Affaires étrangères]

Les condamnations à mort prononcées contre quatre manifestants anti-gouvernementaux à Bahreïn le 28 avril ont incité des milliers de Bahreïnites à poster des appels à l'aide sur la page Facebook du Parlement européen. Touchés par ces appels, les présidents de commissions Gabriele Albertini (affaires étrangères), Heidi Hautala (sous-commission droits de l'homme) et Angelika Niebler (délégation pour les relations avec la péninsule arabique) ont publié la déclaration conjointe suivante, ce mardi.

"Nous condamnons les sentences de mort prononcées à l'encontre de quatre Bahreïnites le 28 avril et suivons l'évolution au Bahreïn avec une profonde préoccupation. L'Union européenne s'oppose fermement à la peine de mort, un principe que nous avons réitéré en adoptant récemment une résolution sur les relations de l'UE avec le Conseil de coopération du Golfe. En outre, nous apprenons que le procès de ces quatre civils a été mené par un tribunal militaire spécial, avec un accès limité à la représentation juridique, ce qui soulève des doutes sérieux quant à son équité.

À une époque où d'autres procès sont en cours, la population de Bahreïn, en particulier les jeunes utilisant les réseaux sociaux tels que Facebook, se tournent vers le Parlement européen pour trouver un soutien. Nous estimons que les autorités de Bahreïn doivent entendre leurs préoccupations et appelons à imposer un moratoire sur les exécutions, afin de garantir un procès équitable avec une représentation juridique adéquate et le droit de faire appel, ainsi que le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Nous réitérons notre opinion : les manifestants ont exprimé des aspirations démocratiques légitimes et le gouvernement de Bahreïn devrait s'engager dans un dialogue sérieux et constructif avec toutes les parties, sans délai ni conditions préalables, afin de procéder aux réformes nécessaires et de rétablir un consensus social dans le pays. Nous espérons exprimer ces vues et discuter de la situation lors d'une réunion avec l'ambassadeur de Bahreïn à Bruxelles dans un avenir très proche".
Partager…

Données techniques

ID5092
Type de document (code)communique
TitreCondamnations à mort à Bahreïn: déclaration conjointe de présidents de commissions parlementaires
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 mai 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRésolution du Parlement européen du 15 mars 2012 sur les violations des droits de l'homme à Bahreïn, Résolution du Parlement européen du 27 octobre 2011 sur Bahreïn, Quatre manifestants chiites sont condamnés à mort pour meurtre au Bahreïn
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosBahreïn