Plan du site

Mississippi: 2e exécution en 7 jours

dépêche de presse du 18 mai 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Thèmes :
Daniel Lee Bedford Rodney Gray
L'Etat du Mississippi (sud des Etats-Unis) a procédé hier à sa deuxième exécution en une semaine avec la mise à mort de Rodney Gray, un noir de 38 ans accusé d'avoir violé et tué une femme de 79 ans en 1994. "Il est mort à 18h12 heures locales" (1h12 à Paris), après une injection mortelle, selon la prison de Parchman.
Pour la deuxième fois dans cet Etat, depuis une rupture de stock aux Etats-Unis d'un des produits habituellement utilisés pour les exécutions, l'injection comprenait un anesthésiant pour animaux, mêlé à deux autres produits.

Le 10 mai, un autre condamné avait été exécuté de cette manière à Parchman et un prochain est prévu encore au mois de mai. La Cour suprême a rejeté le recours déposé par Rodney Gray qui niait toujours à la veille de sa mort avoir kidnappé, violé et tué d'une balle dans la tête Grace Blackwell, 79 ans. "Je pense qu'il a décidé au fil des ans qu'il n'avait pas commis ce crime", a déclaré mardi le porte-parole du département des prisons du Mississippi, Chris Epps, au journal local ClarionLedger.
C'est la 17e exécution aux Etats-Unis depuis le début de l'année. Une précédente a eu lieu mardi matin dans l'Ohio (nord), avec la mise à mort de Daniel Bedford, condamné pour un double meurtre et exécuté avec un anesthésiant pour animaux seul.
Partager…

Données techniques

ID5115
Type de document (code)depeche
TitreMississippi: 2e exécution en 7 jours
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication18 mai 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésDaniel Lee Bedford, Rodney Gray
Mots-clefsexécution + méthode d'exécution
ZonegéosEtats-Unis + Mississippi + Ohio