Plan du site

Ethiopie: La peine de mort d'ex-officiers de la dictature commuée en prison à vie

dépêche de presse du 1 juin 2011 - Reuters
Pays :
Le président éthiopien, Girma Woldegiorgis, a annoncé ce mercredi avoir commué en peines de prison à vie les condamnations à mort pour génocide de 23 anciens officiers de l'ex-dictature marxiste de Mengistu Haïlé Mariam.

En exil au Zimbabwe depuis son renversement en 1991 après dix-sept ans de règne sanglant, l'ancien lieutenant-colonel Mengistu, surnommé le «négus rouge», ne figure pas lui-même parmi les bénéficiaires de cette mesure de clémence.

Mais elle concerne plusieurs des ses proches, dont l'ancien vice-président Fisseha Desta, l'ex-Premier ministre Fikresellassie Wogderes, ainsi que Legesse Asfaw, surnommé «le boucher du Tigre», qui sont tous emprisonnés depuis vingt ans et se sont publiquement repentis de leurs crimes. Mengistu et une centaine d'autres dignitaires de son régime ont été condamnés à la peine capitale pour la mort de milliers de personnes durant la dictature.

Mengistu figure parmi les 25 accusés condamnés à mort en 2008 par contumace. Sur les 73 autres, 14 sont morts et 33 étaient présents au procès, qui a duré douze ans.

La justice éthiopienne impute au régime de Mengistu la mort de 2.000 personnes, dont 1.200 opposants politiques durant la «terreur rouge» de 1977-78, et la torture d'au moins 2.400 détenus.

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, qui considère Mengistu, aujourd'hui âgé de 73 ans, comme un allié du temps de la guerre de libération en ex-Rhodésie blanche, a toujours refusé d'extrader vers l'Ethiopie celui qui avait renversé l'empereur Haïlé Sélassié en 1974.
Partager…

Données techniques

ID5131
Type de document (code)depeche
TitreEthiopie: La peine de mort d'ex-officiers de la dictature commuée en prison à vie
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 juin 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsGrâce présidentielle en Ethiopie pour 23 membres de l'ancienne junte militaire
OrganisationsReuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefscommutation de peine + grace + président
ZonegéosEthiopie