Plan du site

Arabie: une Indonésienne décapitée

dépêche de presse du 18 juin 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Une Indonésienne, condamnée à mort pour le meurtre d'une Saoudienne, a été décapitée au sabre aujourd'hui dans l'ouest de l'Arabie saoudite, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Roiaiti Beth Sabotti Sarona a été reconnue coupable d'avoir frappé à mort à l'aide d'objets contondants la Saoudienne, Khairiya bint Hamid Mijlid, a indiqué le ministère dans un communiqué cité par l'agence officielle Spa. Le ministère n'a pas précisé la relations entre les deux femmes mais la plupart des Indonésiennes vivant en Arabie sont des domestiques.

Amnesty International a appelé le 10 juin l'Arabie saoudite à cesser l'application de la peine de mort, en relevant une augmentation du nombre des exécutions dans le royaume ultraconservateur ces six dernières semaines. L'organisation de défense des droits de l'Homme basée à Londres a affirmé dans un communiqué que 27 personnes avaient été exécutées en Arabie saoudite depuis le début 2011, "le même chiffre que le total de personnes exécutées durant toute l'année 2010".

En 2009, les autorités avaient annoncé 67 exécutions, contre 102 en 2008. Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale dans cette monarchie ultra-conservatrice du Golfe, qui applique strictement la charia, la loi islamique.
Partager…

Données techniques

ID5156
Type de document (code)depeche
TitreArabie: une Indonésienne décapitée
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication18 juin 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Arabie Saoudite exécute une ressortissante Indonésienne
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + femme + ressortissant étranger
ZonegéosArabie Saoudite + Indonésie