Plan du site

Le laboratoire Lundbeck refuse que son pentobarbital soit utilisé pour les exécutions de détenus aux Etats-Unis

dépêche de presse du 1 juillet 2011 - Associated Press - AP
COPENHAGUE (AP) — Le laboratoire pharmaceutique danois Lundbeck A/S a annoncé vendredi avoir modifié le système de distribution d'un de ses produits, le pentobarbital, afin qu'il ne soit plus utilisé pour l'exécution de prisonniers aux Etats-Unis.

Le directeur exécutif du groupe, Ulf Wiinberg, a expliqué que le laboratoire allait demander à ses distributeurs américains de signer un accord dans lequel ils s'engagent à ne pas approvisionner les prisons en pentobarbital. "Lundbeck devra approuver chaque ordre".

Les opposants à la peine de mort avaient exhorté le groupe à prendre des mesures fortes, notamment en réécrivant les contrats de distribution avec une clause interdisant la vente de pentobarbital aux établissements pénitentiaires américains.

La compagnie avait d'abord refusé, affirmant qu'il serait impossible de vérifier l'application de la clause. "C'est une méthode qui coûte cher" et "compliqué à mettre en oeuvre, personne ne l'a fait avant. Mais c'est ce que nous avons décidé de faire désormais", a expliqué à l'Associated Press M. Wiinberg.

Seul laboratoire à fabriquer ce produit, Lundbeck s'est retrouvé dans une position délicate en janvier, lorsque les Etats américains appliquant la peine de mort ont décidé de se tourner vers le pentobarbital pour les injections létales. L'objectif était de remplacer un autre produit, qui n'était plus disponible immédiatement.

Depuis, le groupe s'était plaint que ses produits soient utilisés dans un tel objectif, et avait écrit aux autorités pénitentiaires et aux gouverneurs des Etats américains, en leur demandant de ne pas utiliser son produit.

Ulf Wiinberg a raconté que le laboratoire avait également évoqué cette question avec les actionnaires et les organisations des droits de l'Homme. "Je n'ai eu aucune pression de nos actionnaires", a-t-il souligné. "Je pense qu'ils ont senti que c'était la chose à faire".
Partager…

Données techniques

ID5169
Type de document (code)depeche
TitreLe laboratoire Lundbeck refuse que son pentobarbital soit utilisé pour les exécutions de détenus aux Etats-Unis
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 juillet 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsméthode d'exécution + réactions internationales
ZonegéosDanemark + Etats-Unis