Plan du site

Les drogues pour l'injection létale sont plus difficiles à obtenir aux É-U

dépêche de presse du 9 juillet 2011 - Associated Press - AP
COLOMBUS, États-Unis - Les États américains ont de plus en plus de difficultés à trouver les drogues qu'ils injectent aux criminels à qui la peine de mort est réservée.

Ils payent également 10 fois plus cher pour ces drogues qu'ils ne le faisaient auparavant.

L'État de l'Ohio ne possède plus que la quantité de pentobarbital nécessaire pour faire les sept exécutions prévues à son calendrier d'ici février, ce qui la laisse dans le doute quant à la façon de se procurer les drogues pour les quatre éxécutions prévues après ce mois d'hiver.

La société danoise Lundbeck, qui fabrique les drogues, a annoncé que, désormais, ces substances ne seraient plus disponibles pour ceux souhaitant les utiliser afin d'infliger la peine capitale.

Pendant que les États cherchent des alternatives, ils espèrent peut-être, aussi, trouver une solution moins chère.

Le Texas a dépensé quelque 1300 $ pour acheter la quantité de pentobarbital nécessaire pour une seule exécution. L'État avait dépensé le même montant pour effectuer 17 exécutions en 2010.
Partager…

Données techniques

ID5191
Type de document (code)depeche
TitreLes drogues pour l'injection létale sont plus difficiles à obtenir aux É-U
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 juillet 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsméthode d'exécution
ZonegéosDanemark + Etats-Unis