Plan du site

Iran/nucléaire: condamnation à mort

dépêche de presse du 28 août 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Le tribunal révolutionnaire de Téhéran a condamné à mort aujourd'hui un homme accusé d'avoir assassiné en 2010 le scientifique nucléaire iranien Massoud Ali Mohammadi pour le compte d'Israël, a rapporté l'agence officielle Irna.

Le tribunal a rendu son verdict, décidant de l'"exécution du terroriste Majid Jamali Fashi, qui a assassiné le martyr Massoud Ali Mohammadi", a déclaré le procureur général Gholam Hossein Mohseni Ejeie à l'agence.
Jugé depuis mardi, Jamali Fashi était le principal suspect dans l'assassinat de Ali Mohammadi, physicien nucléaire internationalement reconnu, tué par l'explosion d'une moto piégée devant son domicile à Téhéran en janvier 2010. Cet attentat avait été attribué par l'Iran à des "mercenaires" au service d'Israël et des Etats-Unis.

Selon le code pénal iranien, le condamné dispose de 20 jours pour faire appel.
Jamali Fashi devait répondre de "moharabeh (guerre contre Dieu) par assassinat", passible de la peine de mort. Il était également poursuivi pour "coopération avec Israël et son agence de renseignements", le Mossad, dont il aurait reçu 120.000 dollars en échange de ses services.

Dans une "confession" télévisée diffusée à la veille de son procès, Jamali Fashi avait affirmé avoir reçu en Israël un "entraînement" par des agents du Mossad pour préparer l'assassinat de Ali Mohammadi.
Partager…

Données techniques

ID5248
Type de document (code)depeche
TitreIran/nucléaire: condamnation à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 août 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + terrorisme
ZonegéosIran