Plan du site

Il y a 30 ans, la fin de la peine de mort

dépêche de presse du 18 septembre 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Thèmes :
La candidate à la primaire PS Martine Aubry a salué ce dimanche l'initiative prise il y a 30 ans par le pouvoir socialiste d'abolir la peine de mort, le 18 septembre 1981, l'occasion pour elle de réclamer la grâce pour Troy Davis, condamné à mort aux Etats-Unis.

"Il y a trente ans aujourd'hui, notre pays a abrogé la peine de mort : notre justice n'est plus une justice qui tue", écrit Martine Aubry dans un communiqué.

"Je voudrais saluer la détermination et le courage de François Mitterrand et Robert Badinter", alors président de la République et garde des Sceaux : "c'est l'honneur de la politique de prendre de telles décisions, qui constituent un progrès pour l'humanité".
Mais "le combat pour l'abolition de la peine capitale n'est pas fini : près de 60 pays au monde l'appliquent encore", poursuit-elle.

"Je réitère aujourd'hui ma demande à la justice américaine, comme tant de démocrates et humanistes, de ne pas exécuter Troy Davis, aujourd'hui un des symboles de la lutte abolitionniste", ajoute la maire de Lille.

L'exécution de cet homme, devenu un symbole international de la lutte contre la peine de mort, a été programmée par injection létale mercredi à la prison de Jackson, malgré les doutes sur sa culpabilité. Le comité des grâces de Georgie est appelé lundi à commuer ou non la peine capitale de Davis en prison à vie.
Partager…

Données techniques

ID5283
Type de document (code)depeche
TitreIl y a 30 ans, la fin de la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication18 septembre 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésTroy Davis
Mots-clefsBadinter + histoire + réactions internationales
ZonegéosEtats-Unis + France + Géorgie