Plan du site

Iran: pendaison d'un adolescent

dépêche de presse du 21 septembre 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Un jeune iranien de 17 ans qui avait tué à coups de couteau un athlète connu a été pendu en public ce matin à Karaj, à 50 km à l'ouest de Téhéran, a rapporté l'agence Fars. Ruhollah Dadashi, un culturiste iranien célèbre pour ses spectaculaires démonstrations de force, avait été poignardé le 17 juillet lors d'un différend lié à un incident de la circulation.

L'adolescent meurtrier, Alireza Molla Soltani, avait déclaré avoir été pris de panique et avoir agi en légitime défense après que l'athlète l'eut agressé. Il a été pendu en présence de plusieurs milliers de personnes. Amnesty International avait demandé hier aux autorités iraniennes de ne pas appliquer la peine de mort, rappelant qu'"exécuter des délinquants mineurs est strictement interdit par les traités internationaux dont l'Iran est signataire". "Le fait que l'Iran ait décidé d'exécuter un adolescent de 17 ans montre le peu de respect des autorités pour les critères internationaux des droits de l'Homme", a affirmé Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe d'Amnesty pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

Le représentant du parquet, Ali Rezvanmanesh, a rejeté ces accusations en affirmant à Fars que "le critère légal pour calculer la maturité religieuse est le calendrier lunaire (ndlr: islamique) et selon ce critère le meurtrier avait atteint l'âge de 18 ans". Le calendrier islamique lunaire en usage notamment dans les pays arabes compte 354 jours, contre 365 pour le calendrier solaire en vigueur en Iran. L'Iran est un des rares pays condamnant des mineurs à la peine de mort mais en général les autorités attendent qu'ils aient 18 ans pour procéder à l'exécution.

Cette pendaison porte à 202 le nombre des exécutions en Iran depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir des informations parcellaires publiées par les médias locaux. En 2010, 179 personnes avaient été pendues, d'après un comptage similaire de l'AFP. L'organisation internationale de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) avait pour sa part recensé 388 exécutions alors qu'Amnesty International en avait compté 252. L'Iran est l'un des pays qui procède au plus grand nombre d'exécutions dans le monde, avec la Chine, l'Arabie saoudite et les Etats-Unis. En vertu de la Charia (loi islamique) le meurtre, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue et l'adultère y sont passibles de la peine capitale.
Partager…

Données techniques

ID5306
Type de document (code)depeche
TitreIran: pendaison d'un adolescent
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication21 septembre 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution publique d'un condamné à mort mineur en Iran
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + exécution publique + mineur
ZonegéosIran