Plan du site

Troy Davis : "Défaite pour l'humanité" (Badinter)

dépêche de presse du 22 septembre 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Thèmes :
Robert Badinter, le garde des Sceaux socialiste qui fit adopter la loi abolissant la peine de mort en France, a qualifié ce matin de "défaite pour l'humanité" l'exécution de Troy Davis. Sur Europe 1, le sénateur des Hauts-de-Seine a lancé, à propos de ce condamné exécuté en Géorgie: "S'il est innocent, comme nous en sommes convaincus, c'est un crime, un assassinat judiciaire".

"Cette affaire restera comme une tache sur la justice des Etats-Unis", a assuré Robert Badinter. "C'est une très grande défaite, bien au-delà des Etats-Unis, pour l'humanité".
Il a cependant relevé le progrès des abolitionnistes dans ce pays. "C'est ça, la marche de l'Histoire". "Nous étions le 35ème Etat au monde à abolir la peine de mort en 1981. Aujourd'hui, sur 194 Etats des Nations unies, 138 sont abolitionnistes".

Troy Davis, Afro-Américain de 42 ans, devenu un symbole de la lutte contre la peine capitale, a été exécuté mercredi aux Etats-Unis par une injection mortelle après avoir clamé son innocence jusqu'au bout.
Partager…

Données techniques

ID5315
Type de document (code)depeche
TitreTroy Davis : "Défaite pour l'humanité" (Badinter)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication22 septembre 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésTroy Davis
Mots-clefsBadinter + doutes sur la culpabilité + exécution + réactions internationales
ZonegéosEtats-Unis + France + Géorgie