Plan du site

[position de la France] Bahreïn

communiqué de presse du 30 septembre 2011 - Ministère des Affaires Etrangères français - France
Pays :
La France est préoccupée par la sévérité des peines prononcées par des tribunaux spéciaux à Bahreïn contre 21 opposants, des manifestants et 20 médecins et infirmiers de l'hôpital Salmaniyya. Nous espérons que les voies de recours permettent le réexamen de ces condamnations par des juridictions civiles à travers des procédures équitables.

La France rappelle son opposition à la peine de mort partout dans le monde. Elle appelle les autorités de Bahreïn à faire preuve de clémence après la condamnation prononcée contre l'un des prévenus. Elle rappelle également l'importance de garantir les droits des personnes en détention.

Le processus de dialogue et de réconciliation lancé par les autorités bahreïniennes, à laquelle la France a apporté son plein soutien, doit être poursuivi afin qu'une solution politique durable soit trouvée pour répondre aux aspirations de l'ensemble des Bahreïniens. Des gestes significatifs ont déjà été faits, comme la mise en place d'une commission d'enquête indépendante, que nous avons saluée et qui rendra ses résultats à la fin octobre. Nous souhaitons que Bahreïn poursuive dans cette voie.
Partager…

Données techniques

ID5348
Type de document (code)communique
Titre[position de la France] Bahreïn
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication30 septembre 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleFrance
Documents parentsParis dénonce le Tribunal de Bahreïn, Condamnation à mort pour homicide d'un manifestant au Bahreïn
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosBahreïn + France