Plan du site

Réponse - Condamnation à mort d'un journaliste en Afghanistan - Grave violation des droits de l'homme en Afghanistan

P-0542/08 et E-0580/08
question parlementaire (parlement européen) du 23 avril 2008 - Union européenne
Pays :
Réponse commune
Questions écrites : P-0542/08 , E-0580/08

Le Conseil suit avec une vive inquiétude le cas de l'étudiant en journalisme Sayed Perwiz Kambakhsh. Celui-ci a été arrêté, inculpé et condamné à mort en vertu de la charia pour blasphème et offense à l'Islam. Il aurait avoué avoir téléchargé à partir d'internet, puis imprimé un article sur les droits des femmes dans l'Islam, ainsi que l'avoir commenté et distribué à l'université.

Le jugement prononcé à l'encontre de M. Kambakhsh fait toujours l'objet d'une procédure d'appel. Le Conseil s'est associé à ses partenaires au sein de la communauté internationale, aux Nations unies et à des organisations de défense des droits de l'homme pour demander instamment que la procédure d'appel soit transparente, équitable et rapide et qu'elle respecte les droits de la défense inscrits dans la constitution afghane et les obligations de l'Afghanistan en vertu du droit international.

Le Conseil continuera de suivre de près le procès de M. Kambakhsh, notamment en coordination avec des acteurs afghans attachés aux mêmes principes.

Le Conseil plaide résolument en faveur de l'abolition de la peine de mort dans le monde entier depuis de nombreuses années. Il fait part régulièrement de cette position au gouvernement afghan, en renvoyant à la résolution adoptée le 18 décembre 2007 par l'Assemblée générale des Nations unies appelant à un moratoire immédiat sur la peine de mort.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID5475
Type de document (code)
TitreRéponse - Condamnation à mort d'un journaliste en Afghanistan - Grave violation des droits de l'homme en Afghanistan
Description(non défini)
RéférenceP-0542/08 et E-0580/08
Date de publication23 avril 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéponse - En Afghanistan, État fragile, on condamne à mort avec une sévérité excessive, Objet: Grave violation des droits de l'homme en Afghanistan, Objet: Condamnation à mort d'un journaliste en Afghanistan
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + crime religieux (apostasie, blasphème,...) + procédure + réactions internationales
ZonegéosAfghanistan