Plan du site

Objet: Condamnation à mort de trois mineurs au Yémen et en Iran

P-4486/06
question parlementaire (parlement européen) du 12 octobre 2006 - Union européenne
Pays :
Thème :
QUESTION ÉCRITE posée par Willy Meyer Pleite (GUE/NGL) au Conseil


Trois mineurs ont été condamnés à la peine capitale et leur exécution peut avoir lieu à tout moment. Deux de ces condamnations ont été prononcées au Yémen, à l'encontre d'Adil Muhammad Saif al-Ma'amari et de Hafez Ibrahim, et la troisième l'a été en Iran et concerne un dénommé Nemat.

L'exécution de mineurs est interdite par le code pénal yéménite. Le Yémen et l'Iran ont de plus ratifié le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui, à son article 6, paragraphe 5, dispose clairement qu'«une sentence de mort ne peut être imposée pour des crimes commis par des personnes âgées de moins de 18 ans». De plus, le Yémen a ratifié la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, qui pose également l'interdiction de la peine de mort.

Il s'agirait également d'une violation des articles 3 et 5 de la Déclaration universelle des droits de l'homme, qui indiquent expressément que tout individu a droit à la vie et que nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Face à cette situation alarmante, le Conseil envisage-t-il d'appeler, de façon urgente, les gouvernements du Yémen et d'Iran à commuer les peines capitales évoquées ci-dessus et à respecter les droits de l'homme et les engagements souscrits par eux sur le plan international?

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID5495
Type de document (code)
TitreObjet: Condamnation à mort de trois mineurs au Yémen et en Iran
Description(non défini)
RéférenceP-4486/06
Date de publication12 octobre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéponse - Condamnation à mort de trois mineurs au Yémen et en Iran
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + mineur + réactions internationales
ZonegéosIran + Yémen