Plan du site

Réponse - Essor en Chine du commerce des organes humains - Condamner la pratique du régime chinois de commercialiser les organes transplantés des condamnés à mort

E-1955/06 et E-3102/06
question parlementaire (parlement européen) du 26 septembre 2006 - Union européenne
Pays :
Réponse commune
Questions écrites : E-1955/06 , E-3102/06

Le Conseil partage l'inquiétude de l'Honorable Parlementaire en ce qui concerne le problème des transplantations d'organes de personnes condamnées à mort en Chine. La question de la peine de mort et la situation des prisonniers figurent parmi les principaux sujets de préoccupation abordés au cours du dialogue entre l'UE et la Chine sur les droits de l'homme, qui a lieu deux fois par an. Au cours de la dernière session de ce dialogue, qui s'est tenue le 25 mai 2006 à Vienne, l'UE a soulevé la question du prélèvement d'organes de prisonniers ayant été exécutés et a demandé des précisions sur la nouvelle réglementation concernant les transplantations d'organes, qui a été publiée le 28 mars 2006 par le ministère de la santé et est entrée en vigueur le 1er juillet 2006. L'UE continuera à soulever ces questions au cours de la prochaine session du dialogue qui doit avoir lieu en octobre 2006 à Pékin.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID5499
Type de document (code)
TitreRéponse - Essor en Chine du commerce des organes humains - Condamner la pratique du régime chinois de commercialiser les organes transplantés des condamnés à mort
Description(non défini)
RéférenceE-1955/06 et E-3102/06
Date de publication26 septembre 2006
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsObjet: Essor en Chine du commerce des organes humains, Objet: Condamner la pratique du régime chinois de commercialiser les organes transplantés des condamnés à mort
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsorganes des condamnés + réactions internationales
ZonegéosChine