Plan du site

Objet: Peine de mort

E-3170/04
question parlementaire (parlement européen) du 7 décembre 2004 - Union européenne
QUESTION ÉCRITE posée par Marie-Line Reynaud (PSE) à la Commission


Selon un récent rapport d'Amnesty International, rien qu'en 2003 au moins 1146 personnes ont été exécutées froidement dans 28 pays et plus de 2756 personnes ont dans un même temps été condamnées à mort dans 63 pays. Dans le mois qui vient, surtout en Chine et en Asie, mais également dans le monde arabe, en Iran, en Afrique et aux Etats-Unis d'Amérique, près de 102 personnes vont être froidement et «légalement» abattues, pendues, fusillées, lapidées, empoisonnées par injection létale ... La richesse des méthodes fait frémir !

Fin 2003, 91 pays avaient aboli la peine de mort totalement ou pour les seuls crimes de droit commun, tandis que 78 pays conservent, contre toute humanité, cette effroyable boucherie qu'est l'exécution lucide à mort de son semblable. Le «trio» gagnant de cette course à la mort: la Chine, l'Arabie Saoudite et l'Iran totalisant près de 100 personnes exécutées en 2003. Trois pays enfin, exécutent des personnes mineures au moments des faits: la Chine, les États-Unis d'Amérique et l'Iran.

Quelles initiatives la Commission compte-t-elle prendre pour agir sur la scène internationale pour promouvoir systématiquement l'abolition de la peine de mort, y compris lors des contacts avec les États les plus «marqués» par ce sujet que l'on peut considérer humainement dégradant pour l'honneur d'un pays?

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID5517
Type de document (code)
TitreObjet: Peine de mort
Description(non défini)
RéférenceE-3170/04
Date de publication7 décembre 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsRéponse - Peine de mort
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscampagne contre la peine de mort + exécution + réactions internationales
ZonegéosMonde