Plan du site

Réponse - Dialogue critique avec l'Iran

E-0646/96
question parlementaire (parlement européen) du 25 juin 1996 - Union européenne
Pays :
Réponse commune aux questions écrites E-0645/96 et E-0646/96 (25 juin 1996)

Le Conseil connaît la déclaration publique à laquelle se réfère l'Honorable Parlementaire ainsi que les autres déclarations faites par des représentants du gouvernement iranien concernant la Fatwa contre Salman Rushdie et il a pris acte de leur teneur. L'Union européenne a, à de nombreuses reprises, invité les autorités iraniennes à participer aux efforts déployés par l'UE en vue de trouver une solution satisfaisante à l'égard de Salman Rushdie. Elle a demandé à l'Iran, en avril 1995, des assurances écrites quant à la sécurité de Salman Rushdie. L'Iran n'a pas encore donné ces garanties, mais les pourparlers se poursuivent entre l'UE et l'Iran.

La politique de l'Union européenne à l'égard de l'Iran vise à améliorer le comportement de l'Iran. Le fondement même des relations de l'UE avec l'Iran est toujours le dialogue critique résultant des conclusions du Conseil européen d'Edimbourg du mois de décembre 1992. Le dialogue critique traduit les préoccupations que suscite le comportement de l'Iran et «demande des améliorations sur un certain nombre de questions, notamment celle des droits de l'homme, celle de la peine de mort prononcée par une Fatwa de l'ayatollah Khomeini à l'encontre de l'écrivain Salman Rushdie qui est contraire au droit international, et celle du terrorisme». Il fournit également l'occasion de soulever la question de la politique de l'Iran en matière d'achat d'armes et de son attitude à l'égard du processus de paix au Moyen-Orient. Au cours des rudes sessions du dialogue critique qui se tiennent régulièrement depuis 1993, l'Union européenne n'a de cesse de souligner que des améliorations dans ces domaines détermineront dans quelle mesure des relations plus étroites et un climat de confiance pourront être instaurés.

Par le dialogue critique et d'autres initiatives, telles que les pressions exercées par l'UE en vue de l'adoption de résolutions et de déclarations fermes à l'égard de l'Iran à l'Assemblée générale et à la Commission des droits de l'homme des Nations Unies, l'Union européenne a réussi à rendre la communauté internationale attentive au comportement de l'Iran. Bien que l'Iran n'ait pas encore répondu positivement à ce type d'action, l'UE espère qu'une pression constante de sa part et de la part de la communauté internationale permettra d'aboutir à l'amélioration recherchée du comportement de ce pays.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID5664
Type de document (code)
TitreRéponse - Dialogue critique avec l'Iran
Description(non défini)
RéférenceE-0646/96
Date de publication25 juin 1996
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsObjet: Dialogue critique avec l'Iran
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + crime religieux (apostasie, blasphème,...) + réactions internationales
ZonegéosIran