Plan du site

L'usage de tribunaux spéciaux sera limité, dit la Maison Blanche

dépêche de presse du 29 novembre 2001 - Reuters
Pays :
WASHINGTON (Reuters) - Visiblement soucieuse d'apaiser une polémique grandissante, la Maison blanche a fait savoir que les tribunaux militaires d'exception visant à juger des terroristes présumés aux Etats-Unis n'avaient pas encore été créés et que, si tel était le cas, ils ne seraient utilisés que dans des "cas limités".
La décision annoncée par George W. Bush le 13 novembre a provoqué de vives critiques de la part des milieux libéraux américains et des organisations internationales de défense des droits de l'homme.

Jeudi, l'Onu, l'OSCE et le Conseil de l'Europe ont pris le relais en exhortant "tous les gouvernements à s'abstenir de prendre des mesures excessives qui violeraient les libertés fondamentales".

Face à ce tollé, le porte-parole de la Maison blanche Ari Fleischer a souligné que George W. Bush avait toujours considéré ces tribunaux spéciaux, destinés à juger des ressortissants étrangers, comme une "option" dans la lutte contre le terrorisme.
Il a également assuré que le chef de la Maison blanche soutenait pleinement l'action de son ministre de la Justice, l'ultraconservateur John Ashcroft.

Depuis les attentats du 11 septembre, ce dernier a pris une série de mesures antiterroristes, dont certaines sont critiquées comme l'ordre d'interroger plusieurs milliers de jeunes gens originaires du Proche-Orient vivant aux Etats-Unis à titre d'information, ou de surveiller les conversations entre des suspects de terrorisme et leurs avocats.
"Le président pense que l'Attorney general a fait un excellent travail en protégeant l'Amérique des attaques terroristes", a déclaré Ari Fleischer.

Depuis le 11 septembre, quelque 650 personnes seraient détenues sans jugement aux Etats-Unis, dont 550 accusées d'avoir violé les lois sur l'immigration.
A la différence des procès devant des tribunaux réguliers, qui requièrent un verdict unanime des 12 jurés, les tribunaux spéciaux sont composés de militaires et une majorité des deux-tiers suffit pour prononcer la sentence, qui peut aller jusqu'à la peine de mort.  
(Par Steve Holland)
Partager…

Données techniques

ID57
Type de document (code)depeche
TitreL'usage de tribunaux spéciaux sera limité, dit la Maison Blanche
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 novembre 2001
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsReuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosEtats-Unis