Plan du site

Tanzanie: huit condamnés à mort pour meurtres d'albinos en quatre ans

dépêche de presse du 22 novembre 2011 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
ARUSHA — Huit personnes ont été condamnées à la pendaison depuis 2007 pour meurtres d'albinos en Tanzanie, indique un rapport du Premier ministre Mizengo Pinda, transmis lundi à l'AFP.

"Quatre-vingt-quatorze suspects ont été arrêtés, 11 affaires pour meurtres d'albinos ont été déférées devant les tribunaux (...) Huit accusés ont été condamnés à la pendaison", précise M. Pinda dans un volet de son rapport consacré à tous les secteurs de la vie du pays.
Le Tanzanie n'a toutefois pas exécuté de condamnés à la peine capitale depuis plusieurs années.

"Grâce à ces efforts, les meurtres et attaques d'albinos ont diminué considérablement", note le Premier ministre
"Mais, tout récemment, poursuit le texte, deux jeunes albinos ont été amputés d'organes", déplore le rapport.
Le 14 octobre, un élève de 13 ans, du district de Geita, dans la province de Mwanza (nord), a été attaqué et amputé de deux doigts et l'auteur a réussi à prendre la fuite, selon le Premier ministre.
Le 22 octobre, dans le district de Kahama (province de Shinyanga, nord), un adolescent de 16 ans a été amputé d'un bras.

Selon les explications de M. Pinga, la Tanzanie "a été submergée par une croyance selon laquelle les organes d'un albinos peuvent être source de richesse".
"Cela a sali le nom et l'image de la Tanzanie", selon le Premier ministre.

Les albinos souffrent d'une maladie génétique caractérisée par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux et des yeux. Ils sont victimes de discriminations dans de nombreuses régions d'Afrique.
Partager…

Données techniques

ID5763
Type de document (code)depeche
TitreTanzanie: huit condamnés à mort pour meurtres d'albinos en quatre ans
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication22 novembre 2011
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosTanzanie