Plan du site

Execution d'un détenu qui avait renoncé à faire appel

dépêche de presse du 29 octobre 2003 - Associated Press - AP
Pays :
Thème :
John Clayton Smith
POTOSI, Missouri (AP) - John Clayton Smith, 42 ans, disait qu'il préférait mourir "une fois pour toutes" plutôt que de passer davantage de temps en prison. Reconnu coupable d'un double meurtre, il a été exécuté par injection létale tôt mercredi au centre correctionnel de Potosi, dans le Missouri.

John Clayton Smith avait été condamné à la peine capitale pour avoir tué en 1997 son ancienne petite amie Brandie Kearns, 22 ans, et le beau-père de celle-ci, Wayne Hoewing, dans leur maison du nord-est du Missouri.

Poignardée à huit reprises, la jeune femme avait écrit en lettres de sang sur le sol de la cuisine "It was Joh-" (c'était Joh-). Wayne Hoewing, 51 ans, avait reçu 11 coups de couteau.

Mardi après-midi, le gouverneur Bob Holden a rejeté deux demandes de clémence déposées contre les souhaits de John Clayton Smith. Le détenu du couloir de la mort avait décidé de ne pas faire appel de sa condamnation au niveau fédéral.

Au moment de l'injection létale, il a dit "je suis désolé" deux fois, la première en direction des témoins de l'état du Missouri et des journalistes, l'autre en direction des témoins des victimes.

John Clayton Smith, qui a repoussé toutes les demandes d'interview avant son exécution, est la deuxième personne exécutée au Missouri depuis le début de l'année, la 61e depuis que l'état a rétabli la peine de mort en 1989.
Partager…

Données techniques

ID597
Type de document (code)depeche
TitreExecution d'un détenu qui avait renoncé à faire appel
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 octobre 2003
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAssociated Press - AP (auteur)
CondamnésJohn Clayton Smith
Mots-clefsexécution
ZonegéosEtats-Unis + Missouri