Plan du site

Tunisie : amnistie et liberté conditionnelle à l'occasion du premier anniversaire de la révolution

dépêche de presse du 14 janvier 2012 - Xinhua
Pays :
TUNIS, 14 janvier (Xinhua) -- A l'occasion de la célébration samedi du premier anniversaire de la révolution tunisienne, le ministère tunisien de la Justice a la décision de remplacer la peine capitale pour 122 détenus tunisiens par la peine à perpétuité et de faire bénéficier plus de 3.000 autres d'une amnistie spéciale et environ 5.000 d'une liberté conditionnelle.

Le ministère de la Justice a également décidé d'appliquer une amnistie ou une liberté conditionnelle en faveur de tous les enfants et les jeunes âgés de moins de 20 ans ainsi que les prisonniers tunisiens âgés de 60 ans accomplis et tous ceux souffrant d'un handicap grave ou d'une maladie chronique.

A l'occasion du premier anniversaire de la révolution tunisienne, la Justice tunisienne a décidé de faire bénéficier des détenus des "pays frères ou amis" d'une amnistie ou d'une liberté conditionnelle, a encore annoncé le ministère de la Justice.

A l'occasion de la célébration du premier anniversaire de la révolution tunisienne, le gouvernement tunisien a invité plusieurs dirigeants et politiques arabes dont l'Emir de Qtar Hamad Ben Khalifa Al-Rhani, le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le président du Conseil National Libyen Mustapha Abdeljalil ainsi que des représentants de la Palestine, du Bahreïn, de la Jordanie.
Partager…

Données techniques

ID5970
Type de document (code)depeche
TitreTunisie : amnistie et liberté conditionnelle à l'occasion du premier anniversaire de la révolution
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 janvier 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCommutation de peines pour 122 condamnés à mort en Tunisie
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscommutation de peine + grace
ZonegéosTunisie