Plan du site

Le Président Schulz condamne des décisions de tribunaux biélorusses

communiqué de presse du 24 janvier 2012 - Union européenne
Thème :
Parlement européen
Communiqué de presse
Bruxelles - 24-01-2012
Affaires étrangères Droits de l'Homme

En réaction à une décision d'un tribunal concernant l'activiste des droits de l'homme biélorusse Ales Bialiatski ainsi qu'à la confirmation des condamnations à mort d'Uladzislau Kavalyou et de Dzmitry Kanavalau, le Président du Parlement européen, Martin Schulz, a déclaré:

"Je déplore la décision prise aujourd'hui par le tribunal de district de Minsk de rejeter un appel contre la peine de quatre ans et demi de prison d'Ales Bialiatski, important défenseur des droits de l'homme. Ceci est un autre jour sombre pour la justice en Biélorussie.

Le Parlement européen estime que les accusations d'évasion fiscale portées contre Bialiatski sont d'ordre politique et injustifiées. Bialiatski devrait être relâché sans condition de même que les quatorze prisonniers politiques restants, notamment deux anciens candidats à la présidence.

Je déplore la décision du tribunal de fermer les bureaux du Centre des droits de l'homme Viasna, que dirigeait Bialiatski.

Je condamne également la décision de la Cour suprême de Biélorussie de maintenir la condamnation à mort d'Uladzislau Kavalyou et de Dzmitry Kanavalau, prononcée sur des accusations douteuses d'attaque terroriste dans le métro de Minsk en avril 2011. Leur exécution est imminente, bien que des groupes internationaux de défense des droits de l'homme ont indiqué que le procès n'avait pas été équitable et que les accusations pouvaient avoir été montées de toutes pièces.

Je demande instamment au Président Lukashenka d'accorder la grâce aux deux hommes et d'introduire un moratoire sur la peine de mort.

Je me félicite par ailleurs de la décision prise hier par le Conseil des Affaires étrangères d'élargir le champ des mesures restrictives prises à l'encontre des fonctionnaires de Biélorussie impliqués dans des violations des droits de la personne.

Ces sanctions devraient cependant aller plus loin et viser des sociétés qui financent directement le régime, comme cela a été demandé dans des résolutions du Parlement européen.

Le Parlement européen appuie les organisations biélorusses de défense des droits de l'homme ainsi que la société civile. Il estime que l'Union européenne devrait offrir des facilités de visa aux citoyens biélorusses."
Partager…

Données techniques

ID6048
Type de document (code)communique
TitreLe Président Schulz condamne des décisions de tribunaux biélorusses
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 janvier 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales + terrorisme
ZonegéosBélarus (Biélorussie)