Plan du site

Déclaration sur les condamnations à la peine de mort de Dmitri Konovalov et Vladislav Kovalev en Biélorussie

A 127/12
communiqué de presse du 16 mars 2012 - Union européenne
Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur les condamnations à la peine de mort de Dmitri Konovalov et Vladislav Kovalev en Biélorussie

Bruxelles, le 16 mars 2012

Le porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait ce jour la déclaration suivante:

"La Haute Représentante est très préoccupée par la décision, annoncée à la télévision biélorusse de ne pas gracier Dmitri Konovalov et Vladislav Kovalev, qui ont été condamnés à la peine de mort, le 30 novembre 2011, par la Cour suprême de Biélorussie.

La Haute Représentante demande une nouvelle fois aux autorités biélorusses de ne pas procéder à l'exécution de Dmitri Konovalov et de Vladislav Kovalev. L'Union européenne est opposée à l'application de la peine capitale en toutes circonstances. C'est pourquoi la Haute Représentante engage la Biélorussie, seul pays en Europe à encore appliquer la peine de mort, à s'associer à un moratoire mondial sur l'exécution de cette peine, premier pas vers son abolition universelle."
Partager…

Données techniques

ID6101
Type de document (code)communique
TitreDéclaration sur les condamnations à la peine de mort de Dmitri Konovalov et Vladislav Kovalev en Biélorussie
Description(non défini)
RéférenceA 127/12
Date de publication16 mars 2012
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'exécution de deux condamnés à mort en Biélorussie provoque de vives réactions
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdemande de grâce + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)